Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 20:13

image_22516.jpgLes calepins oubliés

de Andy Pecoraro

 

340 pages

Edilivre

27 € (e-book : 7.90 €)

 

 

                                                                    Résumé

Rien ne va plus. Pas que la situation soit nouvelle, cela fait bien vingt ans qu'elle se détériore. Depuis les guerres institutionnelles en fait. Gretchencko n'est pas le seul à être tombé, il y avait bien Lilith pour lui tenir tête à une époque. D'ailleurs, le commandeur stellaire, Victor Gretchencko, lui avait fait manger les pissenlits par la racine bien avant le putsch de l'arsenal orbital qui entraîna sa chute. Pas que je regrette cette sauvageonne, mais faut avouer que le vieux Victor n'en a tiré aucun bénéfice – politiquement parlant – puisqu'il s'est fait exploser le derche par un illustre inconnu alors même qu'il était au sommet de sa gloire à peine quelques années plus tard. Mais je m'égare encore… Hein ? Quoi ?… Qui suis-je ? Bah, ça n'a pas d'importance.

 

                                                                                             Offert en partenariat avec l'auteur

 

Je vous annonce que les cinquantes premières pages du roman "Les Calepins Oubliés" sont en libre lecture sur ce site :

 

http://www.wobook.com/WBtc25a2O56w/EDILIVRE/Classique/Les-calepins-oublies.html

 

"Mon avis:


Dans un monde futuriste laissé à l'état de ruine sauvage par des guerres institutionnelles, un homme consigne dans des calepins ses réflexions et ses anecdotes. Le secteur treize est devenu un endroit dépravé sous le contrôle de Lilith, une femme détruite par une vie de brimades, de viols et de tortures, et qui asservit ses sujets en les avilissant. Une seule solution pour ramener un semblant d'ordre: éliminer Lilith.

 

Il m'a été très difficile de m'accrocher à l'histoire car rien ne nous est clairemet expliqué. Ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains, violence, noirceur...

 

Pourtant, le début de l'histoire était prometteuse :

"un enlèvement d'enfant, une secte sanguinaire, l'enfant sauvé in extremis, Lilith la petite fille traumatisée par un père violent et complètement fou. Mais comment cette enfant, certes devenue un monstre à son tour, prend un tel pouvoir sur tout le secteur treize, j'ai eu du mal à le suivre. Et si toute l'histoire n'est qu'une grande croisade contre Lilith, qui pourrait être haletante, elle est sans cesse interrompue par une écriture extrêmement digressive, qui ne cesse de raconter anecdotes sur anecdotes, de commenter, pour tenter de nous faire comprendre un contexte que l'on ne perçoit que par touche. Très, très difficile de s'y retrouver, et surtout, pendant ce temps, pas d'action."

 

Mais malgré tout, l'auteur nous offre de l'humour avec un ton de cynisme et ça, j'ai beaucoup apprécié.

 

Je ne sais au final comment me prononcer sur ce livre, je pense qu'il peut plaire aux lecteurs de romans sombres et compliqués, mais pour ma part, je n'ai pas accroché."

 

Note : 2.5/5

Partager cet article

Repost 0
Published by ivre de livres - dans Science-Fiction
commenter cet article

commentaires

Lawrence Wiland 31/08/2011 12:58


Bonjour et bienvenue sur la communauté de Brocéliande
Très bonne idée ton blog pour nous faire découvrir des livres qui passeraient peut-être inaperçus... Un petit commentaire perso sur ta vision du livre donnerait encore plus l'envie de
l'acheter.
A bientôt
Lawrence


Présentation

  • : Le blog de ivre de livres
  • Le blog de ivre de livres
  • : Chroniques, critiques littéraires
  • Contact

Recherche

Liens