Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 10:21

couverture-copie-1.jpg4eme-prophetie.jpg


" Depuis qu’elle est tombée gravement malade, Léa s’est enfermée dans une vie solitaire et monotone, jusqu’au jour où un mystérieux inconnu se présente à sa porte. Elle découvre alors un monde aussi séduisant qu’effrayant, peuplé de vampires.
La jeune femme se retrouve alors mêlée à des querelles ancestrales, guidée et protégée par son amant, James, qui, pour la sauver, finit par la transformer en vampire. Mais, alors qu’elle croit avoir trouvé la paix, elle doit affronter le maître des vampires, le tyrannique duc de Marlow, dont le seul but est l’asservissement de tous ses sujets."

 

Ce récit métaphorique évoque des sujets aussi divers que la dictature, la famille, l’amour, la maladie et, plus particulièrement, l’instinct de survie et le pouvoir de la volonté.

Le contexte de tension extrême de ce roman permet d’explorer toutes les facettes de la personnalité des personnages et de mettre en exergue leurs qualités et défauts dans une aventure où la ruse et l’action sont les maîtres mots.


L'auteure :

Adeline Neetesonne se découvre très tôt une passion pour l'écriture.
Mère de trois enfants, elle vit dans une grande maison, dans les sous-bois du Val de Loire.
D'Edgar Allan Poe à JRR Tolkien, cette jeune auteur est passionnée par l'étrange et le surnaturel ainsi que par la complexité de la psychologie humaine. Elle mêle habilement ces deux sujets dans des aventures où se combinent actions et sentiments.
 


Adeline Neetesonne débute sa carrière avec Utopique Atlantide, sorti en décembre 2008. Depuis, sa réputation ne cesse de croître dans le milieu très fermé de la littérature fantastique francophone.
Grâce à son talent et à son aptitude à créer des univers très différents, elle est en passe de devenir un auteur incontournable pour tous les fans du genre.

« Un roman passionnant. »
Publikart, 26 janvier 2011


« "La Prophétie" mérite d'être lu et connu. »
Paperblog, 30 juillet 2011


« oui certes on peut se dire "encore une histoire de vampires!"
mais celle-ci est toute en retenue, à la fois subtile et pleine d'actions.
»

Interview

  549025 4897998286443 1277463166 n Bonjour et merci d’accepter de répondre à ces quelques questions

    Bonjour ! C’est toujours un plaisir d’échanger avec toi !

  549025 4897998286443 1277463166 n  Comment as-tu commencé à écrire? Qui te lisait au début ? 

    J’ai toujours aimé écrire. Ça fait partie de moi.

    En fait, mes tous premiers écrits n’ont jamais été lus. Et j’ignore s’il en reste une trace quelque part.

    Mon premier vrai roman, je l’ai d’abord confié à ma mère et à ma cousine. Ce sont elles qui m’ont incitée à le proposer à un éditeur et je les en remercie.

  549025 4897998286443 1277463166 n Quel est ton genre favori ? 

    Le fantastique parce que j’ai commencé par ce style. Je m’y sens à l’aise. Et puis, on peut le mélanger avec plein d’autres genres (thriller, historique, érotique…)

  549025 4897998286443 1277463166 n Quel est ton processus créatif ? Qu’arrive-t-il avant que tu ne t’asseyes à écrire ? 

    Souvent, je commence un récit avec très peu d’éléments : un ou deux personnages, une époque, un lieu et un thème de départ. Ensuite, je me laisse porter par l’histoire.

  549025 4897998286443 1277463166 n À quelle personne es-tu le plus à l’aise : à la première ou à la troisième personne ?

  Tout dépend de l’histoire. Si l’émotion prend une place importante dans l’intrigue, je vais privilégier la première personne.

  Comme pour l’utilisation du passé ou du présent, je pense que les personnages, le texte en lui-même déterminent mes choix.

  549025 4897998286443 1277463166 n Quels écrivains admires-tu le plus ?

    J’en admire beaucoup. Mais si je ne dois en choisir qu’un, je dirais Tyler Ledger pour son style moderne et incisif. Ses textes dégagent une émotion incroyable. Il a un don rare.

  549025 4897998286443 1277463166 n Qu’est-ce qui rend crédible un personnage ? Comment crées-tu les tiens ?

    À mes yeux, un personnage doit avoir plusieurs facettes, une psychologie en adéquation avec son histoire et ressentir toute une palette d’émotions. Je m’inspire du réel pour créer les miens, que ce soit grâce à ma propre expérience ou à celle de mes proches.

  549025 4897998286443 1277463166 n Au plus profond de ta motivation, pour qui écris-tu ?

    Avant tout, pour moi. J’en ai besoin, comme d’une drogue ou d’une thérapie. L’écriture est peut-être un peu les deux, d’ailleurs.

    Pour être honnête, je ne tiens compte de mes lecteurs qu’au moment de la correction.

  549025 4897998286443 1277463166 n Les avis (négatifs ou positifs) des lecteurs te servent-ils ?

    Bien sûr ! Ils sont même très importants ! Ils me permettent de progresser, d’envisager d’autres approches… d’oser plus aussi.

  549025 4897998286443 1277463166 n Partages-tu tes projets d’écriture avec une personne de confiance afin d’avoir son opinion ?

   Non. Je n’évoque un écrit que lorsqu’il est terminé.

  549025 4897998286443 1277463166 n T’imposes-tu une discipline, en termes de calendrier, d’objectifs etc. ?

    Pas du tout. Pour moi, l’écriture doit rester un plaisir, une passion. Je ne l’envisage jamais comme une contrainte. Ce serait absurde !

  549025 4897998286443 1277463166 n De quoi t’entoures-tu quand tu écris pour favoriser ta concentration ?

    Suivant le récit, je m’entoure de silence ou de musique (rock uniquement). L’essentiel est de pouvoir me mettre dans ma bulle, d’ignorer ce qu’il se passe autour de moi.

  549025 4897998286443 1277463166 n Écris-tu sur écran, imprimes-tu souvent, corriges-tu sur papier...? Quel processus suis-tu ?

      Généralement, j’écris et je corrige d’abord sur écran. Puis je fais une deuxième correction sur papier, avant de reprendre le manuscrit sur ordinateur avec mon éditeur.

    Je prends beaucoup de notes, par contre. Et il m’arrive d’écrire certains passages à la main quand une idée me vient la nuit ou au boulot. ;-)

  549025 4897998286443 1277463166 n Quelle a été ton expérience avec les maisons d’édition ?

    J’ai eu la chance de me voir proposer un contrat à compte d’éditeur dès le premier roman.

    J’ai actuellement deux éditeurs (Terriciaë et Sharon Kena) qui font un travail excellent. Je suis ravie de compter parmi leurs auteurs.

  549025 4897998286443 1277463166 n Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?

    Après le succès de « Jeu de Plaisir », je continue dans l’érotisme en écrivant un recueil de nouvelles.

   En parallèle, un sixième roman fantastique devrait paraître courant 2014 aux Éditions Terriciaë.

  549025 4897998286443 1277463166 n Le dernier mot est pour toi…

    Je remercie tous mes lecteurs pour leur fidélité et toi, Céline, pour m’avoir proposé cette interview.

 549025 4897998286443 1277463166 n  Merci de t’être livrée à moi et aux lecteurs

 

 

 

Mon avis :

 

Je tiens tout d’abord à remercier chaleureusement l'auteure, Adeline Neetesonne, pour m’avoir fait découvrir cette formidable aventure.

 

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, un réel moment de plaisir lecture.

Tout d’abord bouleversante, l’histoire de Léa nous propulse dans une dimension que nous n’aurions jamais imaginé.

L’écriture est simple, sans fioritures. L’intrigue est omniprésente nous tenant en haleine jusqu’à la dernière page.

A aucun moment je ne me suis ennuyée, à aucun moment je n'ai eu envie de sauter des passages. Je n'avais qu'une envie : tourner les pages et découvrir la suite. D'ailleurs, quelle frustration d'arriver à la dernière page.

 

Ce roman m’a particulièrement marqué de par sa diversification (action, suspense, amour, combats, sexe, …)

 

J'ai bien accroché au style de l'auteure : c'est fluide, c'est simple, ça va à l'essentiel.

Ce roman est pour moi une véritable réussite, un excellent roman Fantastique.

Je félicite l’auteure pour cette aventure que je n’aurais pas souhaité quitter.

Les mots parlent pour moi et vous aurez bien compris, chers lecteurs, que je vous conseille vivement ce roman.

Céline

Repost 0
Published by ivre de livres - dans Bit-Lit
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 11:25

hybride.jpg

 

index

Bit-Lit

176 pages

16.00 €


Résumé :

 

Comment pouvait-elle avoir confiance en un vampire ? En un tueur sanguinaire ? J'hésitai l'espace d'un instant puis me décidai à la mordre [...] Un baiser, ce baiser. Était-il une erreur, un péché ? Alors si c'est le cas, ce péché est doux, cette erreur est apaisante [...] Il toussa du sang, retint mon dernier coup de pied et m'envoya valser : Ne rêve pas trop, il toussa à nouveau avant de sourire de ses dents ensanglantées, le regard toujours aussi cuivré. Je crois qu'ils la violeront et ensuite ils la tueront. Elle demandera pitié mais ils doubleront la torture à son égard. Elle... Je l'envoyai encore sur un tronc d'arbre à l'opposé du sien sauf que cette fois-ci une branche transperça son épaule [...]

  

Mon Avis :

 

Spécial.

C'est un mélange de plusieurs livres "jeunesse" qu'on connaît déjà, un mélange entre le Journal d'un Vampire, Comment se débarrasser d'un vampire amoureux et d'Eternels.

Ce n'est pas un mauvais livre mais ce n'est pas le meilleur, il y a mieux.

L'histoire en elle-même est bien mais pas assez profonde ni assez développée.

C'est à vous de voir si vous voulez vous laisser tenter, après tout, c'est toujours intéressant de découvrir un nouvel univers.

 

http://maison-de-la-bit-lit.over-blog.com/article-hybride-de-krysta-eloise-62488648.html

Repost 0
Published by ivre de livres - dans Bit-Lit
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 11:56

158-158-couvs_fiche.jpg

 

 

index

Fantasy

258 pages

19.50 €

 

Résumé

« Rose-Marie hurla de douleur, cria son mal plus fort que toutes les blessures qu'elle avait reçues jusqu'à présent et lorsqu'elle se détacha de son corps, lorsqu'elle rendit son dernier souffle, sa vue se brouilla et elle quitta son monde. Tout défilait devant ces yeux. La possibilité d'une autre vie, ses rêves… et lorsque cela se stabilisa, elle se retrouva dans un endroit auquel elle ne put donner aucun nom tant il ne ressemblait à rien… Elle marcha dans ce qui avait été une ville somptueuse autrefois, elle entra dans la chapelle qui avait abrité ses prières maintes fois et franchit ces cendres qui avaient été les bancs. Elle toucha le tas de poussière et se rappela combien de fois, elle s’était cachée derrière ce piano pour que le prêtre ne la trouve pas. Elle le trouvait dérisoire maintenant. L’autel n’était plus qu’un tas de pierres devant lequel elle s’était agenouillée pour prier. Elle devait demander pardon car si c’était elle qui avait détruit son village, elle ne méritait plus de vivre… »

Magalie Rudler

Auteur résidant  : EGUISHEM, Haut-Rhin

 

"Née dans un petit village alsacien du nom d'Eguisheim, en 1989, j'ai grandi au milieu des livres.

J'ai commencé à écrire à 12 ans, inspirée par les romans fantastiques et par la question de la liberté.

Une multitude d'auteurs ont nourri ma plume, en particulier dans la littérature anglaise. Mais mes écrits ne ressemblent qu'à moi, ils proviennent directement de mes blessures et de mes peurs.

En écrivant, je cherche toujours à me dépasser, je crois vraiment que nos seules limites sont celles que nous mettons à notre imagination"  

 


« Avis de Tigrou :

Je dois dire que j'ai beaucoup apprécié ce premier tome. Il m'a emporté comme une valse le ferait. J'ai été attiré par cette histoire et par l'envie d'en savoir plus sur Rose-marie car après tout elle est le sujet d'une prophétie ainsi que son ange Ahykar et ne sommes-nous pas curieux de nature ?(ceux qui dirons le contraire se voilent la face...).

J'ai aimé ce livre qui m'a changé de ma lecture habituelle, pour une fois pas de sexe explicite ou implicite, de l'amour avoué et inavoué, une histoire d'amitié et une adolescente qui comme toute adolescente se rebelle contre le sort qui est le sien.

La manière dont la narration est faite est intéressante car ce n'est pas l'héroïne qui raconte sa propre histoire mais sa mère, Narissa, décédée au début du livre en sacrifiant sa propre vie afin que son unique enfant celle qui nous sauvera puisse vivre. L'auteur a réussi à faire passer les différentes phases du deuil, jusqu'à celle de l'acceptation au cours de laquelle Rose-Marie finit par embrasser à sa manière sa destinée.

L'amour et l'amitié sont bien entendu présents : amour des parents biologiques ou de substitution (gens du cirque), l'amitié pour Maya (la louve qu'elle a sauvé se sauvant par la même occasion), l'amitié du groupe des huit (élèves d’Ahykar) et l'amour qui naît comme c'est souvent le cas dans un groupe d'amis vivant en promiscuité.

Pourtant le triangle amoureux Ahykar/Rose-Marie/Ngom n'est à mon avis pas assez exploité, même si on sent que chacun est frustré de cette situation.
La phase formation des élèves n'est pour moi pas assez approfondie hormis l'histoire de la magie et je suis resté sur mon os.

J'ai aussi regretté que Roisin, la vilaine de l'histoire ne soit pas plus présente, cela m'a laissé sur ma faim. J'espère que nous en serons plus sur elle par la suite. Après tout que serait Batman s'il n'avait eu le Joker, Superman/Lex Luthor, et Rose-Marie/Roisin... ? Un héros n'est rien sans son vilain.

Comme vous pouvez le voir, peu de points sont négatifs sur ce premier tome c'est pourquoi je le conseille aux gens qui sont un peu las de la Sex-lit et qui ont envie d'un livre sur l'amitié et le fantastique. »

Repost 0
Published by ivre de livres - dans Bit-Lit
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 16:40

La Dame noire

de Valérie Robert

 

Editions Persée

Fantastique / Bit-Lit

372 pages

20.23 €

 

 

Condamnée par les hommes, elle n’attendait que de mourir… Au lieu de quoi elle a sombré durant plusieurs siècles dans un profond sommeil !

À son réveil, elle erre dans son château en ruines, rapièce des lambeaux de mémoire, terrorise le vallon et découvre sa nature immortelle de vampire. De son passé de dame noble et intouchable ne demeurent plus que sa sinistre réputation, les superstitions qu’elle a engendrées et l’obscure prophétie d’un prêtre que tous préféraient croire fou.

De l’éternité angoissante qui s’ouvre à elle naît alors la paradoxale urgence de donner enfin un sens à son existence…

Repost 0
Published by ivre de livres - dans Bit-Lit
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 17:35

De nos grandioses métamorphoses

de Céline Natale

 

 

 

                                                                                    Offert en partenariat par

EDITIONS-VELOURS-copie-1.gif

 

Quatrième de couverture

D'abord, elle avait eu envie de s'évader de la ville de New-York et de tirer un trait sur son passé.
Ensuite, elle avait ressenti le désir, presque un besoin viscéral, de se retrouver.
Jasper, petite ville tranquille du Canada, bordée par les Rocheuses, lui avait semblé être l'endroit idéal pour s'affranchir de sa quête.
Pourtant, un mois plus tard, Logan, vingt-trois ans, se fait agresser sauvagement puis secourir par un inconnu qui connait son prénom...
Elle sait, tout au fond d'elle, que cette soirée la marquera à vie.
Et tandis que les crimes et les disparitions se succèdent, que Jasper sombre peu à peu dans le cauchemar et que le piège se referme toujours un peu plus sur elle, de grandioses métamorphoses s'opèrent en silence.



Présentation, Intro et 1ers chapitres : http://grandioses-metamorphoses.vefblog.net/1.html

 

 

 

Avis de Kamana

Céline Natale nous offre un très beau roman, une histoire singulière mais ô combien riche.

Logan veut fuir son passé…
Elle commence une nouvelle vie à Jasper, au Canada, où elle accepte un poste de simple chroniqueuse dans un journal local.

Suite à une vague d’étranges disparitions et de meurtres sanglants, elle se voit offrir une promotion et travailler en équipe avec quatre collègues, dont Maggie qui est devenue sa meilleure amie. Ensemble, ils doivent trouver des informations pour garnir la une du journal et ainsi informer la population sur ces actes d’une rare cruauté.

En rejoignant sa voiture, ce soir là, Logan se fait sauvagement agresser dans un parc. Heureusement, un homme vient la défendre et la sauver. Cet homme la regarde… Cet homme la bouleverse… Cet homme… chut !

Tout d’abord, vous serez conquis par la plume élégante de Céline. Ensuite vous serez happés par la personnalité de Logan. Enfin vous serez captivés par l’histoire en elle-même.
L’auteure sait jouer avec nous, dispatchant ça et là des informations. Que ce soit sur le plan du suspense ou celui de la romance, tout est bien orchestré. Les notes s’enchaînent parfaitement pour nous donner une mélodie douce-amer, emplie d’amour et de tristesse mêlées.

Ce livre est l’histoire de Logan. Tout est centré sur elle, sur sa force, ses faiblesses, sur son passé, son présent. Nous l’accompagnerons tout le long, partageant toutes ses émotions, ses doutes, ses croyances. Cette jeune femme blessée par la vie tente de se reconstruire et de donner un sens à son existence. La narration à la première personne renforce notre lien avec elle.

De la découverte d’un monde imaginaire en découlera la plus belle rencontre de sa vie mais aussi la plus douloureuse car il lui faudra faire des choix entre son devoir professionnel et ce que lui dicte son cœur, entre rester dans sa coquille ou s’ouvrir aux autres. Logan ne ressemble à aucune héroïne d’urban fantasy. Elle n’est dotée d’aucun pouvoir et ne combattra pas physiquement comme certaines filles d’autres romans. Son rôle se cantonnera avant tout à l’acceptation de soi, des autres, de leurs différences quelles qu’elles soient. La loyauté et la confiance seront les maîtres mots de cette magnifique et incroyable histoire d’amour.

Pour ne rien gâcher c’est au cœur d’un somptueux décor qu’évoluent les personnages. Jasper située aux pieds des Rocheuses, nous apparaît comme un paradis dans son écrin de verdure et de lacs limpides. Bien que le froid transparaisse dans les mots de l’auteure, la majesté du parc naturel et du panorama étalée sur les pages nous donne un sentiment de quiétude, de sérénité malheureusement brisé par les massacres commis. Nous souhaitons, tout comme nos amis, retrouver les coupables et redonner à ce lieu la paix qu’il inspire. Sur ce point d’ailleurs, se situe la seule fausse note du roman. Les carnages perpétrés et l’enquête qui s’en suit appelaient à plus de détails sur le pourquoi de toute cette horreur. L’auteure en a décidé autrement. Il ne faut lui en tenir aucune rigueur, surtout que le reste est très bien orchestré : l’écriture, le décor, les personnages même secondaires nous seront intimes.

La mutation au cœur de notre monde se fait tous les jours. Dans le règne végétal elle est flagrante tout comme pour certaines espèces animales, comme le papillon. Celle de l'homme, bien plus complexe, est surtout psychique. Et si nous passions à côté d'une des plus époustouflantes métamorphoses, de celles qui peuplent nos rêves...

Un premier roman doux, mélancolique parfois, beau mais aussi cruel. Nos sentiments seront exacerbés aussi bien dans la joie que dans la peine.
Céline Natale est une auteure à suivre qui deviendra, j’en suis sûre, incontournable dans la littérature fantastique française.


Avis de lanacroft

Tout d'abord parlons de la couverture du livre :
Le fond est assez
sombre, presque inquiétant, comme un ciel orageux et menaçant. Quelques
éclaircies en parsèment la surface. Un seul élément tranche avec
l'ensemble : le papillon aux ailes bleues. Cet ensemble a un fort côté
symbolique. Le fond pourrait être assimilé à l'univers dans lequel nous
vivons, fait de grandes joies mais aussi de grands tourments et
d'obstacles les plus divers. Le papillon évoque le changement, la
métamorphose. Il semble fuir le côté obscur de la vie et se diriger vers
la lumière. C'est bien connu : les papillons sont attirés par la
lumière ! ;-) C'est à toutes ces choses que j'ai pensé en détaillant la
couverture de ce livre avant de commencer à prendre connaissance de son
contenu.
Après lecture, il s'avère que mes suppositions étaient assez
justes. Le papillon représente Logan, l'héroïne qui cherche à changer
de vie et qui aspire à trouver le bonheur en surmontant les obstacles
qui se présentent sur son chemin. En revanche, le thème de la
métamorphose colle aussi parfaitement à d'autres éléments du roman mais
je n'en dirais pas plus à ce sujet. ;-)


Le résumé
m'intriguait beaucoup. Je pensais que ce roman était un thriller mais le
titre me titillait quand-même. Je commençais à douter de la
classification littéraire de ce roman : juste un thriller ? Vraiment ?
C'est donc avec une grande curiosité que je me suis lancée à la
découverte de cette histoire.


Allons-y ! Parlons un peu des personnages.
Les deux personnages qui m'ont le plus marquée sont Logan et Chayton.

Logan,
l'héroïne de l'histoire a eu un passé difficile qu'elle cherche à tout
prix à fuir. Elle pensait pouvoir changer de vie et tout recommencer à
zéro en emménageant à Jasper, au Canada. Certes, sa vie changera et pas
qu'un peu, croyez-moi ! Au début du roman, Logan est un peu comme une
chenille prisonnière de sa chrysalide. Elle finira par se libérer de ce
carcan que la vie lui avait imposé, et tel un papillon déploiera ses
ailes. Je ne sais pas s'il est juste de parler de métamorphose.
J'utiliserais plutôt le terme de "révélation". Logan laissera sa vraie
nature percer au grand jour.
J'aime beaucoup ce personnage qui n'a
rien d'une héroïne passive comme dans certaines histoires. Logan a du
caractère. Elle est têtue et ne fait pas toujours les bons choix. Au
début elle est poussée en avant par ses instincts de journaliste, mais
petit à petit, elle apprend à écouter son coeur. Et voilà une facette de
sa métamorphose ! Une parmi tant d'autres. ;-)

Le deuxième
personnage que j'ai adoré est Chayton. Le type mystérieux à souhait au
charme duquel on a du mal à résister. Un regard à se damner, un
dévouement total, un courage hors norme... Chayton est garde-forestier
et connaît énormément de choses sur les bêtes sauvages et la nature.
Mais Chayton est bien plus que ça ! Et là, c'est le moment où je vous
laisse méchamment en plan pour ne pas tout vous dévoiler sur cet homme
énigmatique.

L'histoire met en scène d'autres personnages
intéressants mais pas aussi importants que Chayton et Logan. Je ne
m'attarderai donc pas sur leur cas. Je vous laisse le plaisir de les
découvrir en lisant le roman. ;-)

Passons à mon avis général sur ce livre.
Nous
voici arrivés au moment tant attendu, celui où vous me regardez avec
insistance en trépignant d'impatience. "Alors ? Il est bien ou pas ?"
Je pourrais disserter pendant des heures sur ce roman mais je vais tâcher de faire court.
Cet
ouvrage est une petite perle. J'ai vraiment accroché à cette histoire
magnifique qui nous est contée avec beaucoup de talent. Céline Natale
n'a rien à envier aux grands écrivains anglo-saxons et, pour notre plus
grande fierté, elle est française ! Sa plume est sûre, son style riche
et simple d'accès à la fois, ses descriptions de pures merveilles (pour
une fois que l'on n'a pas envie de sauter les passages nous décrivant
des paysages !), ses personnages sont bien travaillés... J'ai été très
surprise par la maturité de ce premier roman. On a d'ailleurs du mal à
croire que cet ouvrage est le tout premier de cette jeune auteure
tellement il est écrit avec brio.
La narration à la première personne
(point de vue de Logan) nous permet de nous identifier parfaitement à
l'héroïne et nous immerge totalement dans l'histoire.
Ce roman est
une véritable explosion de sensations. On tremble pour Logan, on pleure
tantôt de chagrin, tantôt de soulagement et de joie, on l'admire, on
l'envie... on passe par toute une palette de sentiments au fil du
déroulement de l'intrigue. On vibre en découvrant cette histoire d'amour
mouvementée. On frémit lorsque Logan se retrouve en danger... Bref, on
se régale !
Cette histoire s'avère être un thriller
romantico-fantastique : ce mélange est digne d'un chef ! Le dosage est
savamment étudié pour que l'on ne puisse pas faire autrement que de
croire à cette histoire.

Juste un petit regret : En fait, j'ai un petit bémol à mettre et un petit regret à exprimer.
Le
bémol concerne les quelques fautes rencontrées lors de ma lecture
(oubli de mot, erreur de personne dans un dialogue, fautes
d'orthographe...). Attention ! C'est un tout petit bémol car les erreurs
en question ne sont pas très nombreuses et ne gâchent en rien le
plaisir de la lecture. (Et il se trouve que je suis devenue une
véritable maniaque de la traque à la faute depuis que j'écris moi aussi.
;-) ) Il ne faut pas oublier qu'il n'est pas toujours facile d'arriver à
une correction parfaite sur un ouvrage aussi imposant (plus de 520
pages !).
Mon petit regret est d'être arrivée à la dernière page :
c'était tellement bien, c'était tellement bon, que j'aurais bien aimé
pouvoir prolonger le plaisir. Quel supplice quand le moment de refermer
le livre est arrivé !



En conclusion Ce roman a été un
véritable coup de coeur pour moi. Amateurs de belles histoires d'amour,
de récits fantastiques, de thriller, de bit-lit... je vous en conseille
chaudement la lecture. Je remercie les éditions Velours et l'auteure de
ce petit bijou, à savoir Céline Natale, pour m'avoir permis de découvrir
ce titre en partenariat. Ce sera avec un immense plaisir que je
découvrirai d'autres écrits de cette jeune auteure française.


Mot de Seshat

Ce livre porte bien son nom, parce qu'il est grandiose !
J'ai eu beaucoup de mal à le quitteravant de l'avoir terminé.
L'histoire est racontée avec une patience et une douceur qui m'a conquise.
Le décor est sublime.
Les personnages sont attachants, avec des caractères bien différents les uns des autres.
On
suit les interrogations sensées de Logan tout au long des évènement. On
partage ses émotions, le doute, la joie, la confiance, la peur et
l'amour.
La romance prend le pas sur l'intrigue et m'a laissé
quelques interrogations sur cette dernière que j'aurais volontiers
résolue en lisant encore quelques centaines de pages de ce monde qui va
me manquer maintenant que j'ai fermé le livre. Ce petit bémol sur
l'intrigue n'en est pas vraiment un car ce qui l'entoure le rend
insignifiant.
Donc vous l'aurez compris : Je le recommande !!

Repost 0
Published by ivre de livres - dans Bit-Lit
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ivre de livres
  • Le blog de ivre de livres
  • : Chroniques, critiques littéraires
  • Contact

Recherche

Liens